Portrait #1 Gareth Bale .

Partie 1 : Gareth Bale à Tottenham

 

Gareth Bale a été formé à la Southampton’s Bath satellite academy et arrive en 2005 au Southampton Football Club, puis dispute son premier match professionnel avec le club anglais le 17 avril 2006 lors de la réception de Millwall (2-0), à seize ans et neuf mois.

Il devient ainsi le deuxième plus jeune joueur à avoir joué en équipe première après Theo Walcott.
Après avoir disputé 45 matchs pour Southampton , par ailleurs souvent au poste d’arrière gauche , Bale inscrit 5 buts.

Le 26 mai 2007, il signe au Tottenham Hotspur Football Club dans le cadre d’un transfert conclu sur une base d’environ dix millions de livres.

Ses débuts sont compliqués et entre blessures et méformes Bale peine à s’imposer comme un titulaire indiscutable. Dans un rôle d’arrière gauche il montre néanmoins des grandes qualités offensives , grâce à sa vitesse et sa qualité de centres.

Mais l’arrivée d’Harry Rednapp sur le banc en 2008 va changer son destin. L’entraineur le relance , et lui offre sa totale confiance, ainsi ses performances s’accroissent avec le temps et une saison plus tard il devient l’une des idoles de White Hart Lane.

Son positionnement plus haut sur le terrain en tant que milieu voire ailier gauche lui permet enfin d’exprimer ses qualités de vitesse, on lui découvre également une frappe de balle très puissante.

Ses chevauchés sur le flanc gauche et son pouvoir d’accélération font merveille en Premier League mais c’est bien en League des Champions que le Gallois va se révéler aux yeux du monde.

Le soir du 20 octobre 2010, pour son deuxième match de Ligue des champions, le latéral Gallois va tout simplement disputer l’un des meilleurs matchs de sa carrière
Opposé ce soir-là à Maicon, grand défenseur droit à cette époque, il va le ridiculiser, accélération feinte de corps, roulettes , passements de jambes, le latéral droit brésilien va passer une soirée cauchemardesque. Gareth Bale lui inscrit trois buts à San Siro, sur le terrain du tenant du titre l’Inter de Milan, alors que son équipe était menée 4-0. Grace à cette performance Gareth Bale est désormais considérée comme un des plus gros cracks du football mondial

Lors de cette même saison il est désigné comme meilleur joueur de la Premier League par ses paires. Il apparait ainsi également dans l’équipe UEFA de la saison 2011.

La saison 2012/2013 sera la meilleure de sa carrière, dans un poste nouveau plus en attaquant de soutien grâce à cette il se transforme littéralement en buteur et est désormais le seul leader de Tottenham.
Bale termine la saison avec 26 buts toutes compétitions confondues dont 21 en championnat et est alors logiquement élu meilleur joueur de l’année et meilleur jeune joueur de l’année 2012/2013 en Premier League. L’international gallois devient ainsi le troisième joueur à recevoir ces deux distinctions lors d’une même saison après Andy Gray en 1977 et Cristiano Ronaldo en 2007. Il figure également dans l’équipe-type de la saison.

Gareth Bale brille par sa faculté à répéter les courses et surtout répéter les accélérations qui lui permettent d’être un joueur insaisissable. Son énorme frappe de balle que ce soit à droite quand il rentre sur son pied fort ou à gauche et dans l’axe dans des angles plus difficiles permet au Gallois de marquer de plus en plus de buts spectaculaires. Il sait également frapper à merveille les coups de pied arrêter notamment les coups francs directs

La non qualification en Ligue des Champions de Tottenham cette saison là et l’appui de plus en plus forts des gros clubs européens amènent Bale à réfléchir quant à changer de club

Il choisira le Real Madrid contre un chèque de 100 millions d’euros environ, ce qui en fait le joueur le plus cher de l’histoire…

Partie 2 à suivre …



 

 Partie 2 : Gareth Bale au Real Madrid

 

Le 1er septembre 2013, Gareth Bale signe un contrat de six ans avec le Real Madrid. Alors qu’une somme de 100 millions d’euros est évoquée par des médias britanniques, le montant de l’indemnité de transfert définitif s’élève, d’après Florentino Pérez, le président du Real Madrid, à 91 millions d’euros ce qui fait de lui le deuxième transfert le plus cher de l’histoire du foot derrière son nouveau coéquipier, Cristiano Ronaldo, qui avait quitté Manchester United pour Madrid en 2009 pour 94 millions d’euros.
Sa préparation étant tronquée à cause de son transfert tardif, son début de saison est marqué par les blessures, et les critiques pleuvent sur le joueur et sur Florentino Perez.
Pour son premier match sous le maillot madrilène, il marque à la 38e minute contre Villarreal CF (2-2).
Le 29 octobre 2013, il fait partie de la liste des 23 joueurs nommés pour le Ballon d’or 2013. Le lendemain, il inscrit son premier doublé sous le maillot madrilène contre le FC Séville .
Trois jours après ce but et en l’absence de Cristiano Ronaldo, il emmène les siens en s’offrant son premier hat trick parfait (tête, pied droit et pied gauche) avec le Real Madrid contre le Real Valladolid et distribue une passe décisive à Karim Benzema sur le dernier but du match (4-0). Après ce succès, Carlo Ancelotti annonce que son adaptation au club est terminée, et que maintenant il est à son meilleur niveau avec la Casa Blanca. Il fait ainsi taire toutes les critiques ainsi que les interrogations.
Le 16 avril 2014, il remporte la Copa del Rey en inscrivant un but d’anthologie lors de la finale contre le FC Barcelone. Il déborde le défenseur Bartra sur une course de 50 m en pure vitesse, pour ainsi finir d’un plat du pied plein de sang-froid.
Le 24 mai 2014, il remporte la Ligue des champions en inscrivant un but lors de la finale contre l’Atlético Madrid et permet au Real Madrid de remporter enfin sa Décima.
Après un début de saison inquiétant, Gareth Bale c’est au final imposé comme un titulaire indiscutable au sein du 4-4-3 de Carlo Ancelotti, confirmant tous les espoirs fondés en lui.

Il continue sur sa lancée pour la saison 2014/2015, avec 4 buts et 3 passes décisives en 7 matchs de Liga. Malheureusement pour lui, il est stoppé à cause d’une blessure au muscle fessier
Gareth Bale en débarquant au Real Madrid pour cette énorme indemnité de transfert devait prouver et confirmer les attentes des supporters des médias et sa direction et malgré des débuts difficiles, il prouve match après match qu’il appartient bien à la catégorie des grands joueurs.

 

fb_icon_325x325→ Suivez nous sur Facebook

Laisser un commentaire